Les Blattes

Vie et Moeurs des blattes

desinfection des blattes a Nice



Les blattes, omnivores, se nourrissent de multiples résidus alimentaires et s'attaquent à tous matériaux comme le bois, les plastiques et même les métaux, grâce à leurs pièces buccales broyeuses d'une rare dureté.Elles ont la particularité de pondre leurs oeufs dans de petites capsules protectrices appelées oothèques .

Selon les espèces cette oothèque reste accrochée à l'abdomen de la femelle ou se voit immédiatement expulsée après formation, ou encore fait l'objet d'une dissimulation attentive. Quoiqu'il en soit, les larves s'y développent parfaitement à l'abri jusqu'à l'éclosion. Le nombre de descendants par femelle peut atteindre 35 000 pour la blatte germanique.             
  C’est une créature très sophistiquée et résistante : les blattes ont survécu aux radiations atomiques d’Hiroshima. , les blattes s'immunisent progressivement contre les pesticides que lui inflige l’homme...

Décapitée, une femelle peut vivre suffisamment longtemps pour mettre ses œufs en sécurité. La blatte américaine peut vivre jusqu’à 6 semaines sans eau et sans nourriture. N’aimant pas la lumière et dotée d’une très mauvaise vue, la blatte, dont les antennes disposent de 40.000 palpeurs sensitifs, est très sensible aux mouvements et sent la plus infime variation de lumière. Alarmé par le moindre changement, la blatte détale en moins de  quelques millièmes de secondes

N’aimant pas les espaces découverts, elles se déplacent en général le long des plinthes et des tuyauteries, derrière les meubles, dans les angles de murs...     
      
  Actives la nuit et silencieuses  les blattes se réfugient le jour dans des refuges sombres à l’écart du passage des hommes. Leur taille leur permet de se cacher dans les moindres anfractuosités, les plus petites fentes de boiserie, les gaines de fils électriques et de tuyauteries, et même dans les appareils électroménagers.

En effet, les radiations et la chaleur que dégagent les circuits électriques des télévisions, des réfrigérateurs et autres caisses enregistreuses attirent fortement les cafards qui semblent éprouver un véritable plaisir à vivre dans ces endroits. Ils sont d’ailleurs parfois responsables de courts-circuits électriques provocant des incendies.

Les blattes véhiculent des bactéries et des virus responsables de l’hépatite, d’intoxications alimentaires, d’infections urinaires, d’infections cutanées, d’allergies et de dysenteries. Ces allergies peuvent se traduire par des irritations cutanées, un coryza ou les symptômes de l’asthme. 80% des enfants asthmatiques sont sensibles aux blattes.  

​ En se promenant un peu partout, mais de façon réfléchie et en ayant un but, la blatte contamine nourriture et ustensiles de cuisine.Elle laisse une odeur déplaisante résultant à la fois de ses déjections, de la substance sécrétée par ses glandes fétides, et d’une salive brune qu’elle régurgite pour ramollir sa nourriture avant de la manger.


       


 
Plus...